SOCIÉTÉ INTERNATIONALE

DES AMIS DE NIKOS KAZANTZAKI (SIANK)

Association culturelle sans but lucratif

  fondée à Genève (Suisse) le 14 décembre 1988

Accueil NIKOS KAZANTZAKI SIANK ADHESION ETUDES/RECHERCHES LIENS CONTACT RECHERCHE

PUBLIE LE 26 juin 2018

Créé par edis-informatique.ch ©2014-2015

Haut

Visiteurs

AGENDA

Vous trouverez ici les manifestations entre janvier et juillet 2018

EVENEMENTS

Vous trouverez toutes nos manifestations également sur notre site en grec (www.amis-kazantzaki.gr) et dans notre nouveau site en espagnol que nous venons de créer: (www.amigos-kazantzaki.org)

Nous renouvelons nos remerciements à nos adhérents et sympathisants, aux élèves et étudiants, aux enseignants, aux écrivains, poètes et artistes, aux associations et aux organismes publics et privés pour leur soutien constant.

EN 2018, 30ME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE LA SOCIÉTÉ

INTERNATIONALE DES AMIS DE

NIKOS KAZANTZAKI


Il y a 30 ans, quelques amis réunis à l’Université de Genève, à la demande d’Eleni Kazantzaki et en sa présence et en celle du grand homme de théâtre Georges Anemoyannis, le fondateur du Musée Nikos Kazantzaki, ont créé la « Société internationale des amis de Nikos Kazantzaki ». Quel chemin parcouru, que de travail réalisé, malgré certains obstacles. Nos membres, sans folklore et mondanités, avec peu de ressources financières, fidèles à l’esprit de l’œuvre de Kazantzaki, ont réussi sans exagérer une sorte de miracle. En effet, c’est la première fois qu’une association culturelle de bénévoles se maintient et développe ses activités sur les cinq continents pendant 30 ans sans discontinuité !

IMPLANTATION DE LA SIANK

A l’AGM de Melbourne en 2013, la SIANK comptait 5.785 membres répartis dans 119 pays. La SIANK continue son développement : en mai 2018, elle comptait 9’142 membres résidants dans 130 pays.


H KPHTIKH MATIA/THE CRETAN GLANCE/

LA MIRADA CRETENSE

Maquette dessinée par le grand peintre suisse Hans Erni

“SYNTHESIS”

Bulletin d’informations de la SIANK publié  trois fois par année dans onze langues : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, français, grec, italien, japonais, portugais et russe. Il contient des informations sur l’œuvre de Nikos Kazantzaki, les activités de la SIANK et des textes de Kazantzaki. Vous trouverez tous les numéros du bulletin en cliquant sur « SIANK-Synthesis ». Les adhérents reçoivent gratuitement cette publication dans la langue qu’ils préfèrent.

DISTINCTIONS

* Athènes. L’ambassade d’Uruguay en Grèce a remis en septembre dernier une distinction à Margarita Larriera, directrice de la fondation « Maria Tsakos » à Montevideo.

* Athènes. Décembre. Le Ministère de la Culture a accordé à l’écrivain Vassilis Vassilikos le « Grand Prix des Lettres ».

* Athènes, institut français, 28 février. Katerina Zografistou, professeur de français, membre du Comité de coordination, a reçu les « Palmes Académiques »

Athènes, 2 avril 2018. Le Président de la République hellénique a remis à Nicolas Crocetti, traducteur en italien de livres de littérature grecque, notamment ceux de Nikos Kazantzaki, les insignes d’« Officier de l’Ordre du Mérite ».


Nous les félicitons pour ces distinctions bien méritées. A noter qu’ils sont membres d’honneur de la SIANK.


MUSEE NIKOS KAZANTZAKI

Nous vous signalons que le Musée de Myrtia est ouvert, du 1er mars au 31 octobre, du mercredi à dimanche, de 9h à 17 h, et du 1er novembre au 28 février, le dimanche de 10 h à 15h. En dehors de ces dates, des groupes peuvent le visiter en écrivant au courriel :  info@kazantzakis-museum.gr





NOUVEAUX RESPONSABLES DE SECTIONS

Colombie, Bogota, professeur Ronal Forero Alvarez.

Russie, Moscou : Marina Nazarenko. 

Ouzbékistan, Samarkand : Sadokat Kuchkorova. 

Suisse, Présidente : Rozmi Pahlisch (Genève), secrétaire : Maria Argyriou (Zoug), trésorière : Claudette Falatakis (Genève), Membres : Marie-Jeanne Bosia-Berberat (Lugano), Evangelia Varsami (Lausanne), William Griffiths (Genève). 


 LA DIASPORA GRECQUE PLEBISCITE

NIKOS KAZANTZAKI

L’institut grec de sondages « Kapa Research » et le Centre d’Etudes grecques de Harvard Univesity ont mené une enquête, entre août 2017 et mars 2018, auprès de 12.000 Grecs résidant dans 24 pays sur les cinq continents.


A la questions: « Lorsque vous pensez à la Grèce, quels sont les artistes auxquels vous pensez ?», 33% ont répondu Nikos Kazantzaki, 32% Constantin Cavafy et 18% Georges Seféris, prix Nobel de littérature.


Cette enquête a été publiée le 1er avril 2018 dans le quotidien d’Athènes « Ethnos ».

SITES

Vous pouvez consulter nos trois sites :

en français (www.amis-kazantzaki.ch)

en grec (www.amis-Kazantzaki.gr)

en espagnol (www.amigos-kazantzaki.org).

Vous y trouverez un grand nombre d’informations sur notre auteur et nos activités. Ils sont mis à jour régulièrement.



BLAME

L’Assemblée Générale Mondiale qui a eu lieu à Beijing le 2 décembre 2017 a adressé un blâme à Nikos Mathioudakis, ancien président de la section hellénique de la SIANK, pour disfonctionnement de celle-ci, non-respect des textes de Kazantzaki et plagiat d’une étude de Georges Stassinakis sur « Nikos Kazantzaki et la poésie ».


CONCOURS

Prix international « Nikos Kazantzaki »

Les résultats de la deuxième partie du concours organisé par la SIANK et consacrée aux « Créations artistiques » seront connus en octobre prochain.


Premier concours de lecture

L’Université d’Etudes Internationales de Shanghai et la SIANK organisent dans toute la Chine un concours parmi les étudiants avancés en langue néo-hellénique. Les participants devront lire une des œuvres suivantes de Kazantzaki et écrire leurs appréciations : Capétan Michalis, Vie et aventures d’Alexis Zorba, La dernière tentation, Le Christ recrucifié et En voyageant Chine-Japon.


ITINERAIRES KAZANTZAKI-ZORBA

Après la publication du livre de Georges Stassinakis Kazantzaki-Zorba. Une véritable amitié (éditions Kastaniotis, Athènes 2017), l’Assemblée générale mondiale de la SIANK a décidé de créer un réseau de lieux qui ont un rapport avec les deux amis. Il s’agira de réunir différents documents et témoignages, de préparer des expositions et d’organiser des conférences et des visites. Ces lieux sont : Crète (Héraklion et Akrotiri – La Canée), Macédoine (Katafygio Kozánis, Kolindros Pierrias et Halkidiki), Péloponnèse (Kardamyli - Prastova - Stoupa) et Egine. Des associations et des chercheurs, en liaison avec la SIANK, se sont déjà mis au travail pour concrétiser ce projet.


 • Une première manifestation aura lieu à Stoupa le 23 septembre prochain. Elle comprendra des expositions, des conférences, des présentations de livres, des visites des lieux fréquentés par Kazantzaki et Zorba, notamment de la mine et autres endroits.

 

• Auparavant, le 16 septembre, une réunion de travail aura lieu à Thessalonique au cours de laquelle les organismes concernés élaboreront un programme d’actions.


• Des recherches sont en cours pour préparer l’année prochaine à Héraklion un événement sur Anastasia, une des filles de Zorba, mariée à Radamanthys Alexiou, frère d’Eli, de Galatia et de Lefteris Alexiou.


• Quant à Egine, beaucoup de documents sont disponibles. Ils permettront facilement la mise en place d’un évènement en 2019.


OPINIONS


« A une époque agitée comme la nôtre, non seulement pour notre propre pays mais encore pour l’Europe et le monde entier, ce qu’on doit retenir de Nikos Kazantzaki est son esprit indomptable. C’est un esprit qui a défendu la liberté et qui fut toujours à la recherche de la vérité. Ces deux notions, liberté et vérité, ces deux luttes, conviennent de nos jours, plus encore qu’au temps de Kazantzaki, à l’Homme à l’épreuve. Je crois que nous devons tous revenir à ce qu’il a professé, y penser à travers notre regard d’aujourd’hui pour comprendre pourquoi Kazantzaki reste toujours actuel. »

Président de la République hellénique,

Prokopis Pavlopoulos,

Myrtia (Crète), 29 juillet 2017


« Nikos Kazantzaki est aujourd’hui une figure éminente du monde de l’art. Il et un grand bienfaiteur pour la Grèce. Et c’est toujours un grand bienfait pour un pays quand un créateur comme lui s’élève en idole mondiale et que son nom s’associe à jamais à celui de sa patrie ».


Elli Alexiou, écrivaine, préface au roman

 Le Lys et le Serpent.


PUBLICATIONS

Traductions

En voyageant, Japon et Chine, trad. du grec en roumain par Elena Lazar, édit. Humanitas, Bucarest 2018.

* La dernière tentation, trad. Tatia Mlvarelitze, édit. Intelekli, Tbilissi 2018

* Les frères ennemis, trad. Dragomira Valacheva, édit. Cela, Sofia 2018


Etudes

• Markos Marinakis : Dominikos Théotokopoulos et Nikos Kazantzaki, Héraklion 2018.

• Yorgos Pratanos : Le mort indésirable, édit. Dioptra, Athènes 2018.

• Galatia Kazantzaki : Femmes de  Grèce, Treize nouvelles trad.  du  grec par Simone Taillefer, édit. Monemvasía, Montpellier 2018.

* Yorgos n.. Perantonakis et Panayota M. Hatzigeorgiou, Bibliographie pour Nikos Kazantzaki (1906-2018), éditions

universitaires de Crète, Héraklion 2018

* Le pélérinage de Sikélinaos et de Kazantzaki au Mont Athos, édit. Kivotos tis Orthodoxias, Athènes 2018


KAZANTZAKI ET LES JEUNES

Je rends grâce à Dieu de ce que cette vision enfantine, fraîche, pleine de sons et de couleurs, vit encore en moi. C’est cela qui empêche mon esprit d’être atteint par l’usure, qui ne le laisse pas se faner et se tarir. C’est la sainte goutte d’eau de Jouvence qui ne me laisse pas mourir. Lorsqu’en écrivant je veux parler de la mer, de la femme, de Dieu, je me penche sur mon sein, et j’écoute ce que me dit en moi l’enfant ; c’est lui qui me dicte mes mots, et s’il m’arrive d’approcher par les mots et de parvenir à peindre ces grandes forces – la mer, la femme, Dieu – c’est à l’enfant qui vit encore en moi que je le dois. Je redeviens enfant pour pouvoir porter sur le monde un regard vierge et le voir toujours pour la première fois.                                                   

 Rapport au Greco  


Collège d’Aghios Nikolaos

(Crète, département de Lassithi)

Les professeures de lettres Daria Foutaki et Georgia Scourti enseignent pendant l’année scolaire 2017-2018, dans le cadre de la classe multiculturelle et suivant la méthode dite du « project », le récit de voyage de Nikos Kazantzaki En voyageant-Angleterre. Les cours sont basés sur l’intervention d’Euthalie Boukouvala-Klontza, professeure de lettres et psychologue, au colloque international organisé par la SIANK du 20 au 27 octobre 2017 à Héraklion sur La place de Nikos Kazantzaki dans l’éducation  en Grèce et à l’étranger. Son intervention portait sur Kazantzaki et les grandes âmes.

Les résultats se sont avérés excellents aussi bien pour les enseignants que pour les élèves. Ils constituent ainsi un bon moyen de diffusion du discours théorique et des travaux dudit colloque dans le milieu éducatif. Enfin, ils démontrent à la fois la viabilité de l’œuvre kazantzakienne dans le monde éducatif contemporain et sa capacité de se mesurer avec succès à la réalité plurielle d’une classe multiculturelle.  


DISTINCTIONS


L’Assemblée Générale Mondiale qui a eu lieu à Beijing le 2 décembre 2017 a nommé membres d’honneur et accordé une distinction spéciale à des institutions et personnes physiques en raison de leur engagement en faveur de l’œuvre de Kazantzaki et de la SIANK depuis plusieurs années :


Membres d’honneur

Association des anciens élèves de l’Ecole franco-hellénique de La Canée, Association franco-hellénique de La Canée, Association des Crétois de Rhodes, Journal « Elliniki Gnomi » (Allemagne), Fondation « Marie Tsakos » (Uruguay), Lycée des Dames grecques de Johannesburg (Afrique du Sud), Association Alsace-Crète (France), Jae-won Yu  (Corée du Sud),  Rozmi Pahlisch  (Suisse),  Marisa Ribeiro Donatiello (Brésil), Mauro Rivera (Mexique), Gilda Tentorio (Italie), Souli et Georges Anemoyannis (Grèce), Voula Vetsi (Canada), Aristide Yapalis (Grèce), Yannis Gigourtzis (Turquie), Yannis Evangelinakis (Grèce), Youli Ierapetrtaki (Grèce), Dimitra Kattou (Chypre), Michalis Koukakis (Grèce), Agathi Markati (Grèce), Stelios Matzapetakis (Grèce), Sifis Michelogiannis (Grèce), Leonidas Naoumis (Australie), Nikolaos Skenderis (Grèce), Ioanna Spiliopoulou (Grèce), Gilda Tentorio (Italie), Philip Trevezas (Etats-Unis d’Amérique).


Distinctions spéciales

Ministères grecs de la Culture et des Affaires étrangères, Institut Français de Grèce, Région de Crète, Mairie d’Héraklion, Académie Orthodoxe de Crète, Centre de Culture Grecque (Russie), Conseil Mondial des Crétois (Allemagne), Peter Bien (Etats-Unis d’Amérique), Miguel Castillo Didier (Chili), Yvette Renoux-Herbert (France), Elena Avramidou (Chine) Antoine Vassiliadis (Chili), Athina Vouyouca (Grèce),  Cristina Tsardikos (Argentine), Centre Grec, Byzantin et Néohellénique (Chili), Adrian Kazas (Australie).


Coordinateurs

L’AGM a nommé coordinateurs pour l’Océanie (Australie et Nouvelle-Zélande) : Antonis Tsourdalakis (Melbourne), l’Extrême-Orient (Chine, Japon et Corée du Sud), Elena Avramidou (Beijing) ; Canada : Chrissoula Petimeza (Montréal) ; Amérique latine, Antoine Vassiliadis ; Afrique occidentale : Monique Ilboudo (Ouagadougou) ; Afrique centrale, Auguste Nsonsissa (Congo-Brazzaville).