SOCIÉTÉ INTERNATIONALE

DES AMIS DE NIKOS KAZANTZAKI (SIANK)

Association culturelle sans but lucratif

  fondée à Genève (Suisse) le 14 décembre 1988

Accueil NIKOS KAZANTZAKI SIANK ADHESION ETUDES/RECHERCHES LIENS CONTACT RECHERCHE

PUBLIE LE 17 mai 2018

Créé par edis-informatique.ch ©2014-2015

Haut

Visiteurs

AGENDA

Vous trouverez ici les manifestations entre janvier et juillet 2018

EVENEMENTS

Vous trouverez toutes nos manifestations également sur notre site en grec (www.amis-kazantzaki.gr) et dans notre nouveau site en espagnol que nous venons de créer: (www.amigos-kazantzaki.org)

Nous renouvelons nos remerciements à nos adhérents et sympathisants, aux élèves et étudiants, aux enseignants, aux écrivains, poètes et artistes, aux associations et aux organismes publics et privés pour leur soutien constant.

EN 2018, 30ME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE LA SOCIÉTÉ

INTERNATIONALE DES AMIS DE

NIKOS KAZANTZAKI


Il y a 30 ans, quelques amis réunis à l’Université de Genève, à la demande d’Eleni Kazantzaki et en sa présence et en celle du grand homme de théâtre Georges Anemoyannis, le fondateur du Musée Nikos Kazantzaki, ont créé la « Société internationale des amis de Nikos Kazantzaki ». Quel chemin parcouru, que de travail réalisé, malgré certains obstacles. Nos membres, sans folklore et mondanités, avec peu de ressources financières, fidèles à l’esprit de l’œuvre de Kazantzaki, ont réussi sans exagérer une sorte de miracle. En effet, c’est la première fois qu’une association culturelle de bénévoles se maintient et développe ses activités sur les cinq continents pendant 30 ans sans discontinuité !

IMPLANTATION DE LA SIANK

A l’AGM de Melbourne en 2013, la SIANK comptait 5.785 membres répartis dans 119 pays. La SIANK continue son développement : en mai 2018, elle comptait 9’142 membres résidants dans 130 pays.


H KPHTIKH MATIA/THE CRETAN GLANCE/

LA MIRADA CRETENSE

Maquette dessinée par le grand peintre suisse Hans Erni

“SYNTHESIS”

Bulletin d’informations de la SIANK publié  trois fois par année dans onze langues : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, français, grec, italien, japonais, portugais et russe. Il contient des informations sur l’œuvre de Nikos Kazantzaki, les activités de la SIANK et des textes de Kazantzaki. Vous trouverez tous les numéros du bulletin en cliquant sur « SIANK-Synthesis ». Les adhérents reçoivent gratuitement cette publication dans la langue qu’ils préfèrent.

DISTINCTIONS

* Athènes. L’ambassade d’Uruguay en Grèce a remis en septembre dernier une distinction à Margarita Larriera, directrice de la fondation « Maria Tsakos » à Montevideo.

* Athènes. Décembre. Le Ministère de la Culture a accordé à l’écrivain Vassilis Vassilikos le « Grand Prix des Lettres ».

* Athènes, institut français, 28 février. Katerina Zografistou, professeur de français, membre du Comité de coordination, a reçu les « Palmes Académiques »

Nous les félicitons pour ces distinctions bien méritées. A noter qu’ils sont membres d’honneur de la SIANK.


MUSEE NIKOS KAZANTZAKI

Nous vous signalons que le Musée de Myrtia est ouvert, du 1er mars au 31 octobre, du mercredi à dimanche, de 9h à 17 h, et du 1er novembre au 28 février, le dimanche de 10 h à 15h. En dehors de ces dates, des groupes peuvent le visiter en écrivant au courriel :  info@kazantzakis-museum.gr





NOUVEAUX RESPONSABLES DE SECTIONS

- Suisse, Présidente: Rozmi Pahlisch (Genève); secrétaire: Maria Argyriou (Zoug); trésorière: Claudette Falatakis-Muller (Genève); Membres: Marie-Jeanne Bosia-Berberat (Lugano); Evangelia Varsami (Lausanne); William Griffiths (Genève).

- Finlande, Evangelos Velentras (Espoo).

- Ouzbékistan, Samarkand: Sadokat Kuchkorova.

- Russie, Moscou: Marina Nazarenko.

 LA DIASPORA GRECQUE PLEBISCITE

NIKOS KAZANTZAKI

L’institut grec de sondages « Kapa Research » et le Centre d’Etudes grecques de Harvard Univesity ont mené une enquête, entre août 2017 et mars 2018, auprès de 12.000 Grecs résidant dans 24 pays sur les cinq continents.


A la questions: « Lorsque vous pensez à la Grèce, quels sont les artistes auxquels vous pensez ?», 33% ont répondu Nikos Kazantzaki, 32% Constantin Cavafy et 18% Georges Seféris, prix Nobel de littérature.


Cette enquête a été publiée le 1er avril 2018 dans le quotidien d’Athènes « Ethnos ».

2017 : 60ÈME ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DE NIKOS KAZANTZAKI

La SIANK, unique organisme sans but lucratif consacré à la promotion dans le monde entier de l’œuvre du grand Crétois, a demandé en 2015 au Ministère grec de la Culture de proclamer 2017 « Année Nikos Kazantzaki », demande acceptée. Ce fut la première fois que la Grèce honorait notre auteur. C’est ainsi que nos adhérents et sympathisants ont organisé ou coordonné des dizaines de manifestations en Europe, Afrique, Asie, Amérique et Océanie. Elles ont connu un grand succès. Nos amis ont présenté la vie, l’œuvre et la pensée de Kazantzaki essentiellement dans de nouveaux pays (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Laos, Thaïlande et Vietnam) en Océanie (Australie et Nouvelle-Zélande) et en Extrême-Orient (Japon, Corée du Sud et Chine). Nous les remercions car ils se sont donné beaucoup de peine, disposé d’une grande partie de leur temps, bénévolement et à leurs frais. D’autres ont préféré, se servant de Kazantzaki, leur promotion personnelle et leur carrière professionnelle. L’année s’est terminée par la tenue à Beijing le 2 décembre de l’Assemblée générale mondiale (AGM) de la SIANK. Nous avons relevé les points suivants :


BLAME

L’AGM a adressé un blâme à Nikos Mathioudakis, ancien président de la section hellénique de la SIANK, pour disfonctionnement de celle-ci, non-respect des textes de Kazantzaki et plagiat d’une étude de Georges Stassinakis sur « Nikos Kazantzaki et la poésie ».


2018 : PRIX INTERNATIONAL

NIKOS KAZANTZAKI

La deuxième partie du concours consacrée aux « Créations artistiques » aura lieu en 2018. Les prix seront remis aux gagnants en octobre de cette année

ITINERAIRES KAZANTZAKI-ZORBA

Après la publication du livre de Georges Stassinakis « Kazantzaki-Zorba. Une véritable amitié » (éditions Kastaniotis, Athènes 2017), l’AGM a décidé de créer un réseau de lieux qui ont un rapport avec les deux amis. Il s’agira de réunir différents documents et témoignages, de préparer des expositions et d’organiser des conférences. Ces lieux sont : Héraklion (lieu de naissance de Kazantzaki), Katafygui Kozanis (lieu de naissance de Zorba, selon certains), Kollindros Pierrias (lieu de naissance de Zorba, selon d’autres), Chalcidique (rencontre des deux amis au Mont Athos et création d’une exploitation forestière), Stoupa, Magne, Péloponnèse (exploitation de la fameuse mine), Egine (écriture du roman Vie et aventures d’Alexis Zorba) et Akrotiri, La Canée (tournage du film « Zorba the Greek »).

OPINIONS


« A une époque agitée comme la nôtre, non seulement pour notre propre pays mais encore pour l’Europe et le monde entier, ce qu’on doit retenir de Nikos Kazantzaki est son esprit indomptable. C’est un esprit qui a défendu la liberté et qui fut toujours à la recherche de la vérité. Ces deux notions, liberté et vérité, ces deux luttes, conviennent de nos jours, plus encore qu’au temps de Kazantzaki, à l’Homme à l’épreuve. Je crois que nous devons tous revenir à ce qu’il a professé, y penser à travers notre regard d’aujourd’hui pour comprendre pourquoi Kazantzaki reste toujours actuel. »

Président de la République hellénique,

Prokopis Pavlopouls,

Myrtia (Crète), 29 juillet 2017


« Nikos Kazantzaki est aujourd’hui une figure éminente du monde de l’art. Il et un grand bienfaiteur pour la Grèce. Et c’est toujours un grand bienfait pour un pays quand un créateur comme lui s’élève en idole mondiale et que son nom s’associe à jamais à celui de sa patrie ».


Elli Alexiou, écrivaine, préface au roman

 Le Lys et le Serpent.



PUBLICATIONS

Réédition


Toda Raba, Moscou a crié

-  Kazantzaki l’avait écrit en français, Cambourakis, Paris 2017.


Traductions

Ascèse, Salvatores Dei

-  En portugais, par Silvia Picardino, Grua, Sao Paulo 2017.

Le Christ recrucifié

-  En français, par René Bouchet, Cambourakis, Paris 2017.

- En japonais, par Sachiko Fujishita et Yoko Tajima, Kyobunkan, Tokyo 2017.


Vie et aventures d’Alexis Zorba

-  En arabe par Khaleb Raouf, Institut égyptien de traduction, Le Caire 2017.


Les frères ennemis

-  En tchèque, par Georgia Zerva, Nakladatetsris Pava Mervat, Prague 2017.

-  En roumain, par Alexandra Medrea, Humanitas, Bucarest 2017.

Le Lys et le serpent

-  En français, par Jacqueline Moatti-Fine, Cambourakis, Paris 2017.


Etudes

-  Georges Stassinakis : « Kazantzaki-Zorba. Une véritable amitié » (en grec), Kastaniotis, Athènes 2017.

-  Bert Groen : « De weg omhoog en de strijd om vrijheid, Nikos Kazantzakis, zijn ‘Ascetica’ en de orthodoxe traditie » (en néerlandais), Uitgeverij, Ta Grammata, Groningen 2017

-  Markos Marinakis : « Nikos Kazantzaki au Mont Athos en 1914 » (en grec), Héraklion (Crète), 2017

-  Dimitris Tsinikopoulos : « Les pères spirituels de Nikos Kazantzaki » (en grec), éditions Fylatos, Thessalonique 2017.

-  Miguel Castillo Didier : « El tiempo, la muerte y la palabra en La Odisea de Kazantzaki », Centro de Estudios Griegos, Bizantos y Neohelénicos, Santiago, Chili 2017

-  Miguel Castillo Didier : « El Critstobal Colon de Kazantzaki », Centro de Estudios Griegos, Bizantos y Neohelénicos, Santiago, Chili 2017.

-  S. N. Philippidis « Soixante et une études sur Nikos Kazantzaki » (en grec), Vikelaia Vivliothiki, Héraklion 2017.


Revues

- Antipodes, no 63/2017, Melbourne.

- Klepsydra, no 12, mai 2017, Athènes.

- Aiginaia, no 28, été 2017, Egine.


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA SIANK

BEIJING, 2 DÉCEMBRE 2017

Nouveau Comité de coordination

Il s’agit d’un organisme central de la SIANK dont les membres sont élus tous les trois ans par l’AGM. La nouvelle composition de 62 membres est la suivante : Elena Avramidou (Chine), Vassilios Adrahtas (Australie), Marios Antoniou (Chypre), Irini Antonogiannaki (Nouvelle-Zélande), Peter Bien (Etats-Unis d’Amérique), Ramazon Bobokalonov (Ouzbékistan), Dagmar Bouskova (République tchèque), Danae Brugiati (Panama), Daniel Daliot (Israël), Konstantinos Dimadis (Allemagne), José Antonio Costa Ideias (Portugal), Kosuke Fukuda (Japon), Yannis Gigourtzis (Turquie), Helena Gonzalez Vaquerizo (Espagne), Basilius Groen (Autriche), Cristina Grossu-Chiriac (Moldova), Iskandar Habache (Liban), Benjamin Hendrickx (Afrique du Sud), Minh Chau Hoang (Vietnam), Hero Hokwerda (Pays Bas), Youli Ierapetritaki (Grèce), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Yanis Kaisidi (Kazakhstan), Thomaé Kakouli-Duarte (Irlande), Liza Karimyan (Arménie), Fotini Kavvada (Canada), Margarita Larriera (Uruguay), Milana Lazaridou (Kirghizstan), Christian Luciani (France), Amalia Manousseli (Australie), Dionissios Maroulis (Russie), Sifis Michelogiannis (Grèce), Maklena Nika (Albanie), Leonidas Naoumis (Australie), Auguste Nsonsissa (Congo-Brazzaville), Anastassios Papadopoulos (Belgique), Christos Papadopoulos (Egypte), Vassilios Papathanassiou (Grande Bretagne), Chrissoula Petimeza (Canada), Yvette Renoux-Herbert (France), Alfredo Mauro Rivera Castillo (Mexique), Kiriaki Samuelsen (Norvège), Jean-Claude Schwendemann (France), Nikolaos Skenderis (Grèce), Velichka Somonova-Grozdeva (Bulgarie), Ioanna Spiliopoulou (Grèce), Georges Stassinakis (Suisse), Cristina Tsardikos (Argentine), Gilda Tentorio (Italie), Philip Trevezas (Etats-Unis d’Amérique), Eva Tsiguana (Allemagne), Ketevan Tsintsadze (Géorgie), Antonis Tsourdalakis (Australie), Dimitri Tzanos (Suisse), Antoine Vassiliadis (Chili), Voula Vetsi (Canada), Athina Vouyouca (Grèce), Ja-won Yu (Corée du Sud), Dianelis Zaldivar Valdez (Cuba), Katerina Zografistou (Grèce), Miguel Zorrozua Ibarlucea (Brésil), Jan Zozulak (Slovaquie).


Distinctions

L’AGM a nommé membres d’honneur et accordé une distinction spéciale à des institutions et personnes physiques en raison de leur engagement en faveur de l’œuvre de Kazantzaki et de la SIANK depuis plusieurs années :


Membres d’honneur

Association des anciens élèves de l’Ecole franco-hellénique de La Canée, Association franco-hellénique de La Canée, Association des Crétois de Rhodes, Journal « Elliniki Gnomi » (Allemagne), Fondation « Marie Tsakos » (Uruguay), Lycée des Dames grecques de Johannesburg (Afrique du Sud), Association Alsace-Crète (France), Jae-won Yu  (Corée du Sud),  Rozmi Pahlisch  (Suisse),  Marisa Ribeiro Donatiello (Brésil), Mauro Rivera (Mexique), Gilda Tentorio (Italie), Souli et Georges Anemoyannis (Grèce), Voula Vetsi (Canada), Aristide Yapalis (Grèce), Yannis Gigourtzis (Turquie), Yannis Evangelinakis (Grèce), Youli Ierapetrtaki (Grèce), Dimitra Kattou (Chypre), Michalis Koukakis (Grèce), Agathi Markati (Grèce), Stelios Matzapetakis (Grèce), Sifis Michelogiannis (Grèce), Leonidas Naoumis (Australie), Nikolaos Skenderis (Grèce), Ioanna Spiliopoulou (Grèce), Gilda Tentorio (Italie), Philip Trevezas (Etats-Unis d’Amérique).


Distinctions spéciales

Ministères grecs de la Culture et des Affaires étrangères, Institut Français de Grèce, Région de Crète, Mairie d’Héraklion, Académie Orthodoxe de Crète, Centre de Culture Grecque (Russie), Conseil Mondial des Crétois (Allemagne), Peter Bien (Etats-Unis d’Amérique), Miguel Castillo Didier (Chili), Yvette Renoux-Herbert (France), Elena Avramidou (Chine) Antoine Vassiliadis (Chili), Athina Vouyouca (Grèce),  Cristina Tsardikos (Argentine), Centre Grec, Byzantin et Néohellénique (Chili), Adrian Kazas (Australie).



Coordinateurs

L’AGM a nommé coordinateurs pour l’Océanie (Australie et Nouvelle-Zélande) : Antonis Tsourdalakis (Melbourne), l’Extrême-Orient (Chine, Japon et Corée du Sud), Elena Avramidou (Beijing) ; Canada : Chrissoula Petimeza (Montréal) ; Amérique latine, Antoine Vassiliadis ; Afrique occidentale : Monique Ilboudo (Ouagadougou) ; Afrique centrale, Auguste Nsonsissa (Congo-Brazzaville).