SOCIÉTÉ INTERNATIONALE

DES AMIS DE NIKOS KAZANTZAKI (SIANK)

Association culturelle sans but lucratif

  fondée à Genève (Suisse) le 14 décembre 1988

PUBLIÉ LE 09 juin 2017

Archives manifestations  NIKOS KAZANTZAKI (SIANK) - 2016

Accueil NIKOS KAZANTZAKI SIANK ADHESION ETUDES/RECHERCHES LIENS CONTACT RECHERCHE

Visiteurs

Créé par www.edis-informatique.ch ©2014

Haut

AGENDA 2016


Vous trouverez ici les manifestations entre janvier et juin 2016

 Algérie, Alger, 19 avril :  grâce à l’excellent travail de Mme Iphigénie Kontoleontos, ambassadeur de Grèce, de ses collaborateurs et de l’Institut français, Georges Stassinakis a donné une conférence sur Nikos Kazantzaki, son œuvre, ses idées et ses liens avec la France et le monde arabe. Ont assisté et pris part au débat les ambassadeurs du Canada, de Colombie, de Croatie, du Chili, de Suisse, le conseiller culturel de l’Ambassade de France et de nombreux intellectuels arabes et berbères.


Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Skopje, 16 mai : 22 membres et sympathisants de la SIANK, dont Evita Kehaya-Varela, arrière-petite-fille de Zorba, s’inclinèrent sur la tombe du fameux Zorba. Nous remercions Gerassimos Alexakis, conseiller de presse au Bureau de liaison de la Grèce, qui a apporté son concours à la préparation de cette émouvante visite. Le même jour, Georges Stassinakis a donné, dans les locaux de l’Union européenne, une conférence sur La vie, l’œuvre et la pensée de Nikos Kazantzaki.  Elle fut placée sous l’égide du Bureau de liaison de la Grèce et de l’Institut français que nous remercions. Etaient présents : les ambassadeurs de Grèce et de France, des membres de l’ambassade de Grèce et de l’Institut français, des écrivains, des journalistes, des interprètes et des traducteurs.


 Autriche, Graz, 17 février : le professeur Basilius Groen, membre de la SIANK, a présenté son livre sur Ascèse; 10 mars : près de 200 personnes ont assisté aux conférence de Basilius Groen sur Ascèse et Le Christ recrucifié et de la chanteuse lyrique Marlène Hahn sur l’opéra de Martinu « The Greek Passion », d’après Le Christ recrucifié.


 Australie, Sydney. Activités du premier semestre de l’année : février-mai : séminaire sur Kazantzaki et Byzance  et lecture d’œuvres de Kazantzaki; 26  juin : remise de prix à des élèves et étudiants  pour la lecture originale de romans de Kazantzaki ; la section a fait paraître son nouveau bulletin : Akritas,  publié tous les quatre mois, et qui contient  des études , des traductions d’œuvres du grand Crétois et une critique de livres ; Melbourne, 2 juin : conférence du Dr Howard Dossor, chercheur, sur Ascèse, une collaboration avec la Vie.


 Bulgarie, Plovdiv, Université, mai : Velichka Grozdeva, enseignante, a organisé un « quiz étudiant »  sur la vie et l’œuvre de Kazantzaki. Les étudiants ont surpris par leurs profondes connaissances de la langue grecque et de l’œuvre de Kazantzaki. Le 16 mai, ils ont été récompensés avec des livres de Kazantzaki et des DVD offerts par le Musée Kazantzaki. Nos félicitations à Velichka et aux participants.


 Canada, Toronto. 19 janvier, Alexis Zorba, par Niki Germani ; 22 février, Œuvres de Kazantzaki mises en musique, par Voula Vetsi ; 14 mars, La vérité sur la non-excommunication de Nikos Kazantzaki, par Voula Vetsi ; 18 avril, Ascèse, par Niki Germani. Prochaines réunions : 23 mai, Le Prince de Machiavel (traduction de Nikos Kazantzaki), par Spyros Parashis ; 9 juin, Bouddha. Idées philosophiques de Kazantzaki, par Fotini Hatzinikolaou.


 Chine, Beijing. Elena Avramidou, membre du comité de coordination et présidente de la section locale de la SIANK, a parlé le 1er avril de Zorba et projeté le film « Zorba the Greek » ; le 26 juin, elle donnera une conférence sur La Chine sous le regard de Kazantzaki.


  Beijing, 26 août: dans le cadre du Salon International du Livre, conférences sur la traduction chinoise de "Zorba" Li Chenggui (traducteur) et de Que Jiansun, historienne, chercheuse.


 Congo (Kinshasa), Lubumbashi. Notre représentante Effi Zacharopoulou a enseigné l’année dernière aux élèves du lycée l’œuvre de Kazantzaki. Cette année elle compte projeter les films Zorba the Greek et Celui qui doit mourir, insistant sur le racisme et la xénophobie.


 Corée du Sud, Séoul, 27 août : 8e colloque de l’Université Hankuk, de l’association coréato-hellénique et de la section locale de la SIANK. Il portera sur le Rapport au Greco.


 Etats-Unis d’Amérique, New York, juillet : réunion des adhérents et sympathisants.


 Grèce, Athènes. Depuis novembre 2015, Athina Vouyouca, secrétaire du Comité de coordination, étudie avec des membres du groupe francophone « Athènes-Accueil » l’œuvre romanesque de Kazantzaki. Ont déjà été examinés Le Christ recrucifié et Alexis Zorba.  Au cours d’une prochaine réunion on entamera l’étude du Rapport au Greco ; Le Pirée, Ecole « Saint-Paul », 10 février : la manifestation a rencontré un vif succès, grâce au travail des élèves, des professeurs et des artistes. Le plasticien Manolis Apostolakis a mis sur métal et exposé des œuvres, inspirées par les élèves ; La Canée,  établissement pénitencier, 17 février et 21 mai : pour la première fois la SIANK a présenté à des détenus la vie et l’œuvre de Kazantzaki et projeté le film « Zorba le Grec », envoyé par le Musée Nikos  Kazantzaki. Ces séances ont été animées par Georges Stassinakis et Sifis  Miheloyannis, responsable local  de la SIANK; Thessalonique, 29 février : devant une salle comble, l’équipe locale de la  SIANK  a présenté le roman Capétan Mihalis et la Crète, avec accompagnement musical ; Thessalonique, 12-15 mai, Salon international du livre. Nous avons eu le plaisir de rencontrer au stand de la SIANK des amis originaires de Grèce, Croatie, Albanie, France, Cuba, Bulgarie, Roumanie, Russie, de présenter et de discuter de l’œuvre de Kazantzaki ; 12 mai : Dimitris Gounelas, professeur à l’université de Thessalonique, Youli Ierapetritaki, membre du Comité de coordination et responsable locale de la SIANK, et Georges Stassinakis ont donné des conférences sur Nikos Kazantzaki, un réfugié des Lettres grecques ; Voroi (Crète), 22 mai : soirée organisée par Sofia Kanaki, responsable de la SIANK à Héraklion et sous l’égide de la mairie de Phaistos, sur le thème : Kazantzaki, un phénomène permanent d’écriture.


  Israel, Tel-Aviv, 25 mai: Conférence de Daniel Daliot, président de la section locale de la SIANK : "Kazantzaki, la religion et l'Eglise".


 Italie, Université de Pavie, 22 février-11 avril. Gilda Tentorio, membre du comité de coordination et présidente de la section italienne de la SIANK, a donné des cours sur Nikos Kazantzaki (voyageur, traducteur, poète, écrivain, mettant l’accent sur l’Odyssée et Alexis Zorba).


 Malte, La Valette, Alliance française, 16 mars : première manifestation sur Kazantzaki dans ce pays, grâce à Mme Chrissoula Karykopoulou-Vlavianou, ambassadeur de Grèce. Georges Stassinakis a présenté L’œuvre et la pensée de Kazantzaki et ses liens avec la France. Ont assisté : l’ambassadrice de France, le conseiller culturel, la directrice de l’Alliance français et des enseignants.


 Mexique, Mexico, 17 mai : la section locale organisa des conférences sur Kazantzaki et son œuvre avec Petros Panayotopoulos, ambassadeur de Grèce, le père orthodoxe Damianos et le professeur d’université Annie Papavassiliou-Chrisomalakou.


Pays-Bas. Conférences de Hero Hokwerda, membre du comité de coordination : Université de RuG-Groningen, 26 septembre, L’œuvre de Kazantzaki  et 29 octobre, Vie et aventures d’Alexis Zorba ; Leeuwarden, 4 novembre, Alexis Zorba ; Section de grec moderne de l’Université d’Amsterdam et Société néerlandaise d’études néohelléniques, Zorba de Kazantzaki et la Crète.